Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)

Entre septembre 2014 et début 2015, Edicit a accompagné l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) dans la refonte et la conception de ses sites internet, dans le cadre d’une mission d’AMO (assistance à maîtrise d’ouvrage) et d’aide à la rédaction du cahier des charges et des clauses techniques particulières (CCTP).

Avant chaque projet d’aménagement, les chercheurs et équipes INRAP interviennent. Des découvertes parfois exceptionnelles. Un patrimoine à comprendre et à préserver.

Un volet éditorial et SEO dans le cahier des charges

Étendue sur plusieurs mois, la mission est composée d’une série d’ateliers, de réunions et de comptes rendus, et s’est terminée par la rédaction à plusieurs mains d’un cahier des charges en collaboration avec Elisa Dhervillers. Le but est de définir les besoins en termes de design, d’ergonomie et de fonctionnalités. Notre intervention s’est concentrée sur les aspects SEO et éditoriaux du futur site. Comment définir les besoins de l’INRAP et le préparer à décrocher les meilleures places dans les résultats des moteurs de recherche comme Google ?

L’AMO est aussi l’occasion de fournir des recommandations en matière de rédaction web et seo, autre spécialité d’Edicit.

Objectif pour l’INRAP : capter de nouvelles cibles, fidéliser les anciennes

L’enjeu pour le l’INRAP est de conserver sa place de leader en matière d’archéologie préventive en France et de développer sa notoriété sur le web grâce un site principal repensé, multilingue avec une offre éditoriale mieux organisée et de nouveaux contenus. L’objectif est bien de conquérir de nouveaux lecteurs et une plus grande variété de publics grâce à une réflexion sur les nouveaux thèmes clés (stratégie éditoriale) qui peuvent intéresser les internautes.

Les premiers ateliers de cette mission d’AMO ont donc mis l’accent sur les différentes cibles :

  • comment les définir ?
  • quelles sont leurs attentes en matière d’expérience utilisateur (UX), de contenus textes et multimédias sur l’archéologie ?

La deuxième étape a consisté à mettre à plat des nombreux contenus existants :

  • comment réorganiser cette masse d’information ?
  • quelle place lui donner dans le futur site ?
  • quels sont les pages et contenus nouveaux à produire ?
  • comment bien préparer la refonte au plan du SEO ? 
  • comment repenser l’arborescence en fonction des activités de l’INRAP et des nouveaux sujets ?

C’est précisément à toutes ces questions et bien d’autres que la mission d’AMO a tenté de répondre pendant les ateliers de travail en compagnie des équipes projets dédiées à la refonte (chercheurs, directeurs de service, webmasters, producteurs de contenus…).

Rédaction du cahier des charges et audit des contenus

Cet état des lieu a permis à l’INRAP d’auditer ses sites actuels et de mieux définir les attentes des parties prenantes internes et externes à l’institution :  rédacteurs, chefs de service, partenaires, abonnés…   L’objectif : formuler le plus clairement possible dans le cahier des charges les enjeux et les besoins exprimés pour faciliter le travail du prestataire choisi. L’analyse des statistiques de visites, des enquêtes internes et autres documents d’information… l’expérience et la réflexion des équipes INRAP sont autant de ressources pour constituer la stratégie éditoriale et les spécificités fonctionnelles attendues.

> Visitez la nouvelle version du site.

Tags: , , , ,